• La Cigale

Le temps des cerises ne dure pas ... Alors profitez-en, elles sont au menu de La Cigale !

La Cigale a pour partenaire le Mas Robert, une belle exploitation arboricole locale, située à Saint-Gilles, aux portes de la Petite Camargue. Cette exploitation propose des fruits toujours goûteux récoltés à maturité et destiner exclusivement à une distribution locale. Nous nous approvisionnons en cerises chez ce producteur avec qui nous partageons les mêmes valeurs autour du label « Haute Valeur Environnemental ».


Voici la toute première barquette de cerises fraichement cueillies que nous sommes aller récupérer directement au Mas Robert cette semaine et qui seront proposées lundi dans nos menus !


Quelle est donc l’origine de la cerise si appréciée pour son goût sucré ?

La légende raconte que le Général romain Lucullus, après la bataille contre Mithridate au premier siècle en Asie Mineure auraient été rapportées des variétés de cerises. Cependant, le fruit était déjà bien installé en Grèce, Italie et Gaule. Dans les textes anciens on retrouve en latin le nom « Cerasus » et en grec : « kérasos ».


C’est au Moyen-âge que sa culture s’est développée. Elle se consomme crue au dessert ou cuite avec ou sans vin. C’est sous Louis XIV que sa culture a été particulièrement encouragée avec de nouvelles variétés. Les cerisiers actuels proviennent de deux espèces sauvages qui ont produit les bigarreaux, les merises et les griottes qui sont plus acides. La saison démarre en mai et se termine fin juin. La cerise se consomme de préférence le jour même et se conserve environ 5 jours au frigo.


Juteuse et bien sucrée possède également de nombreux bienfaits pour la santé, en effet elle fournit une bonne quantité de glucides directement assimilables. Une portion de 125 g couvre environ 10% des AJR (apports recommandés journaliers) en potassium, 12 % des AJR en vitamine C et 10% des AJR en vitamine A. Elle a également des propriétés anti-inflammatoires, car elles sont riches en antioxydants. Des études montrent qu’une consommation de jus de cerise serait une source de mélatonine (hormone du sommeil)*.


Avec leur teinte rouge vif, les cerises donnent du pep’s à de nombreux plats tant en version sucrée que salée : elles donnent une touche originale aux salades, mais aussi sur un carpaccio de poisson ou en sauce par exemple pour accompagner une viande. En dessert, on n’oublie pas le fameux clafoutis et le crumble aux cerises.



*Effet du jus de cerise acidulée (Prunus cerasus) sur les niveaux de mélatonine et amélioration de la qualité du sommeil. Glyn Howat, Phillip G. Bell, Jamie Tallent, Benita Middleton, Malachy P. McHugh, Jason Ellis. European Journal of Nutrition Décembre 2012, Volume 51, Numéro 8, pp 909–916

36 vues