Découvrez notre savoureuse recette de l'échine de porc aux pruneaux

Comme le dit justement Brillat-Savarin : « tout est bon dans le cochon » !


En effet toutes les parties du porc peuvent être utilisées en cuisine : de la tête aux pieds ! Ce qui explique que c’est une des viandes les plus consommées au monde. Elle représente 38% de la production mondiale de viande. Cela fait quasiment 3 tonnes de viande de porc produite par seconde dans le monde !


Qu’est-ce donc que l’échine de porc ?

C’est un morceau situé sur la partie supérieure de son cou (partie haute du dos du porc). Il ravit les papilles de tous car c’est un morceau qui est très tendre et qui est riche en vitamines B1, B6 et B12. L’échine est également hyper protéinée et contient peu de lipides, environ 15%, ce qui en fait un aliment de choix pour l’alimentation de nos seniors.



L’échine de porc se cuisine de nombreuses façons : rôtie, braisée, grillée, en brochette ou en cocotte, cependant pour avoir une viande savoureuse et moelleuse, La Cigale vous la cuisine à petit feu pendant 18 heures ! Cette cuisson lente à basse température a l’avantage de préserver toutes les vitamines et nutriments de la viande qui sinon sont détruits par des hautes températures.


Pour cela il faut cuire la viande à moins de 100°C. Nous la cuisons entre 60° C et 80°C. Nous la faisons tout d’abord rôtir à feu vif très rapidement au départ afin d’éliminer les micro-organismes, puis nous poursuivons la cuisson dans nos fours à chaleur tournante.


Ci-dessous quelques informations sur les incidences de la cuisson d’un aliment, chaque degré compte
  • Entre 45°C et 50°C : destruction de certaines enzymes qui deviennent inactives

  • Entre 60°C et 75°C : disparition de la vitamine C

  • Entre 70°C et 100°C : hydrolyse des protéines

  • Entre 90°C et 95°C : disparition des vitamines A et B

  • 100°C : les sels minéraux et les oligoéléments précipitent et deviennent non assimilable par l’organisme

  • 110°C : les vitamines E et D sont détruites

  • 120°C : disparition des dernières vitamines, les graisses se transforment en acides gras

Voici notre recette aux pruneaux (un peu plus rapide) pour vous régaler et accompagnée d’un caviar d’aubergines :

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 800g d’échine de porc

  • 12 pruneaux

  • 1 cs de miel de lavande

  • 15 cl de vin blanc sec

  • 15 cl d’eau

  • 1 gros oignon émincé

  • Thym


Ingrédients pour le caviar d’aubergine :

  • 500 g d’aubergines

  • ½ citron

  • ½ cc de cumin

  • 3 cs d’huile d’olive

  • 1 gousse d’ail

Préparation du caviar d’aubergine :

  • Epluchez les aubergines et faites-les cuire à la vapeur pendant 12 minutes.

  • Mixez-les et incorporez le jus de citron, l’ail pressé, l’huile et le cumin.

Préparation de l’échine de porc aux pruneaux :

  • Dans une cocotte, ajoutez un peu d’huile d’olive et faites revenir l’échine de porc sur toutes ses faces jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée.

  • La sortir de la cocotte et faire revenir l’oignon émincé, ajoutez le vin blanc et l’eau.

  • Ajoutez dans la cocotte ou dans un plat au four : l’échine de porc, les pruneaux, le miel et saupoudrez de thym.

  • Laissez mijoter à feu très doux pendant 1 heure trente en cocotte.

  • Si vous mettez le plat au four, faites une cuisson basse température à 80°C pendant 3 heures minimum.

Servez accompagné du caviar d’aubergine.


18 vues